MediasPhotos cviconCV MediasCie MediasMedias

Réalisatrice: court-métrages

La petite fille et la mort

imgJ'ai réalisé mon deuxième court-métrage de 13'30 avec Jean-Claude Drouot et Justine Hiroz.

RÉSUMÉ de l'histoire:

Un grand –père apprend la mort de son fils et sa belle fille, décédés en mer. Sa petite fille de 8 ans, Sarah, n’admet pas l’idée de la disparition de ses parents, d’autant qu’il n’y a pas de corps.
Un voyage initiatique permettra à Sarah de comprendre l’abstraction de la mort, de concevoir que chacun a sa vérité et surtout de faire son deuil.

ACTUALITE NOVEMBRE 2009
Mon film sera projeté dans le cadre " LE VALAIS FAIT SON CINEMA"

- le Samedi 21 Novembre 2009 à 17h30 /salle de Cinéma "le Corso/ Martigny/Suisse avec d'autres courts-métrages
- le Samedi 28 Novembre à 20h00 /Salle de Cinéma de Verbier/Suisse en 1° partie du film "Marcello, Marcello" de Denis Rabaglia
-le dimanche 29 Novembre à 18h00 soirée courts- métrages/ Capitole/Sion/Suisse

Pour toute Information au sujet du Festival "Le Valais fait son Cinéma" www.valaisfilms.ch

SÉLECTIONS DANS LES FESTIVALS ET PASSAGES A LA TÉLÉVISION:
- Avant première public à Genève:
Au festival "Tout Ecran"de Genève le 31 octobre 2007 à 22h30 au cinéma Titanium.Toute une soirée de court-métrages suisses

Au Festival international du film de montagne d'Autrans le vendredi 30 novembre 2007 à 14 h.Jean-Claude Drouot, Justine Hiroz et Pascale Rocard feront partis de l'aventure! En direct sur Radio Bleue à 17h50 le jeudi 29 novembre pour parler du film.

Diffusion sur la TSR2 le vendredi 18 janvier 2008 ( télévision suisse romande) et TSR1

Au festival "Around Nogent": le dimanche 4 mai 2008 lors du Soirée courts métrages: au Cinéma Royal Palace à Nogent sur Marne, à 18h en présence de tous les réalisateurs. Infos Festival : http://www.aroundnogent.com/

Au festival VISAGES à Martigny: le vendredi 8 mai 2008, en Valais, en Suisse.Ce festival ouvre le débat entre plusieurs générations. Le film a été très bien reçu et le dialogue avec le public très enrichissant sur le thème tabou de la mort.Justine 12 ans a exposé son point de vue.

Octobre 2008 Sélectionné SIFFF Séoul international Festival Film de la Famille en Corée

«LA PETITE FILLE ET LA MORT» Un Film de Pascale ROCARD

Lettre d’intention de la réalisatrice

Ce film me tient particulièrement à cœur pour plusieurs raisons:

Ce film est en résonance avec mon enfance et ma vision de la mort telle que je l’ai vécue à 6 ans et la vision poétique de l’adulte que je suis devenue. Depuis des années, j’ai envie de parler de ce sujet : l’enfant et son rapport à la mort. Peut-être est-ce lié à mon histoire personnelle quand j’avais 6 ans et que j’ai vu mourir mon père sur une plage de Bretagne ? Que comprenons-nous de ce mystère ? Ce que nos parents nous en enseignent ? ou nous en cachent ? à toutes ces questions : la poésie, la métaphore se mélangent à nos interrogations et donnent à notre imaginaire le champ de tous les possibles.

Dans ce court-métrage, il m’était important de faire parler l’enfant et sa mise en perspective de cette abstraction que peut-être la mort. J’ai été surprise par la subtilité de la compréhension de ce moment, ressentie très tôt chez ma petite fille. Justine Hiroz étant dans une volonté de jouer la comédie, il m’a été essentiel de le faire avec elle car nous avons toutes les deux un vécu sur ce sujet. Le choix de Jean Claude Drouot a représenté pour moi la force de vie et en dehors de ma grande admiration et du bonheur que j’ai eu de jouer avec lui auparavant comme actrice, il m’a donné sur ce film, l’occasion de mettre en scène le « Père réinventé » et surtout il a apporté une émotion et un étonnement enfantin, qui m’ont merveilleusement surprise.

imgLes décors de la mer et de la montagne, où la vie ne tient souvent qu’à un fil, représentaient cette envie de marier les contraires. Ainsi, l’image cinématographique a permis toutes les inventions: j’ai voulu cette image au départ réaliste avec une bande son qui serve de montage et qui permette la violence de l’instant, puis progressivement tendre vers une image plus surréaliste quand la petite fille commence à accepter l’énigme de la mort de ses parents.

À la différence de mon premier film « Un océan de blé », co-produit avec la France et tourné en 35 mm, scope, cette production est totalement Suisse. J’ai voulu tourner en vidéo Sonny HDV afin d’être plus mobile vu les 3 lieux de tournage à l’opposé les uns des autres (France : Normandie, Paris, et le Valais suisse) et surtout d’être léger grâce à une équipe réduite privilégiant ainsi l’émotion des comédiens. L’utilisation du HDV avec un prototype de mini steadycame, inventé par mon chef opérateur ; Camille Cottagnoud, m’a permis une souplesse, aussi bien économique et que technique: Gardant mes économies pour une post-production importante.

Et j’ai pu surtout découvrir toute la finalisation de la post-production et des trucages numériques en 2 et 3D, afin de me préparer pour mon futur long-métrage. Le film a été mixé comme le précédent par François Musi récemment césarisé.

Vous pouvez le visionner directement ici:


La petite fille et la mort

Aujourd’hui, le film a été kinescopé en 35 mm et sous-titré en anglais. Les 2 projections privées à Paris et à Verbier ont permis aux spectateurs bouleversés d’ouvrir le débat sur «le grand départ». Le cinéma a aussi pour moi cette fonction importante : l’émotion et la communication résonnent après le mot fin dans le cœur des hommes.

img
Equipe du film la petite fille et la mort sur les sommets suisses


img

Jean-Claude Drouot


img


img


img

Au cimetière canadien de la 2°Guerre mondiale en Normandie


img


img


img


img

Justine Hiroz à la Tour Eiffel

 

Equipe  Technique  de la Petite fille et la mort :

Scénario : Pascale ROCARD
Réalisation : Pascale ROCARD
Image : Camille COTTAGNOUD
Son : Michel KHARAT
Assistant Son : Fabien KHARAT
Montage : Anne RENARDET
Assistante de réalisation : Isabelle RIEBEN
Mixeur : François MUSI
Musique : François BERNHEIM
Producteur : Pierre-Antoine HIROZ
Co-producteur : Philippe BERTHET
Directeur de production : Dirk APERMONT
Assistant Mixeur : Gabriel AFNER
Régie suisse : Martin DE BUCK
Régisseur Français : Romain ANKLEWICZ
Intendance repas Suisse : Sylvette ALBERTINI et Dominique TOUZET
Intendance repas Paris : Lilia PEDRERO
Intendance repas Normandie : Ann ROCARD

Etalonnage Argentique : Charlie HUSER
Etalonnage Numérique : Aline CONAN

Paroles de la chanson : Pascale ROCARD
Interprétée par : Alexandra GONIN

Photos du tournage

img

Jean-Claude Drout et Justine Hiroz


img


img

Fabien Kharat, Perchman


img

Michel Kharat, Camille Cottagnoud Isabelle Rieben, J-C Drouot,pascale Rocard, Romain Anklewitch, Fabien Kharat, Dirk Apermont


img

Michel Kharat avec Jean-Claude et Isabelle Rieben assistante réalisation


img

Camille Cottagnoud et Michel Kaharat