MediasPhotos cviconCV MediasCie MediasMedias
  •  
  •  
  •  
  •  

Exposition "Un mois sans toi" de Pascale Rocard

*Un Mois sans toi* dédié à mon homme. C'est une exposition de mes photos et textes, cela raconte l’absence de l’être aimé partant travailler ailleurs tandis l’autre reste.
Je suis quelqu’un de l’Image en tant que cinéaste et photographe, je suis aussi quelqu’un qui dit les mots en tant que comédienne et qui les écrit en tant qu’écrivain- scénariste. 
Je me suis consacrée à ce projet tout le mois de juin 2017 Sachant que mon homme partait un mois, j’ai eu envie de graver ces absences et de lui faire partager aussi mes instantanés, mes bouts de présences, une chronique d’ici, un soupçon d’intimité...
 
Je me suis imposée une contrainte photographique et littéraire :
Dans l’obligation de ne faire qu’une photo par jour, en un jet comme le Polaroid d’autrefois, dans un format carré 20X 20. Et chaque jour, la photo est accompagnée d’un texte non-remanié style Haiku japonais (qui est une poésie brève), au même format. La contrainte est riche de création. Elle impose un rythme créatif, intuitif et vif. Evidement cette création bien que très personnelle est en même temps très universelle. Aujourd’hui, le monde professionnel entraine les couples à travailler ailleurs de leur lieu de vie. Bien sûr en tant qu’artiste (Actrice et metteur en scène de théâtre et de cinéma) nous partons souvent à l’extérieur de chez nous.  Lui ou moi. Est-ce cela le secret de la durée de l’amour ? 
En tout cas la création artistique renforce les liens et transcende le quotidien. 
Bien sûr chacun de mes textes seront écrits à la main et calligraphiés par une artiste parisienne Victoire Lecors.
Je trouve juste de lier le passé, représenté par la retranscription calligraphique personnalisée et manuelle, au présent qui est la retranscription numérique.  J’aime faire des liens entre hier et aujourd’hui. Nous sommes reliés par par internet, mais j’aime l’idée d’envoyer mon courrier de tendresse, d’amitié et d’amour par la poste avec la plume calligraphique. 
C’est exposition est  répartie en plusieurs panneaux de 13 mètres de long et se regarde comme un chemin suspendu au milieu d’un espace.
Elle sera une variation amoureuse que la création, liée à l’absence, aiguillonne.
Je dédie ce travail Photos et Textes à tous ceux qui sont séparés pour que l’absence soutienne le sentiment amoureux.
Pascale Rocard © Photos