MediasPhotos cviconCV MediasCie MediasMedias

Actrice: télévision

La couleur du mensonge

J'ai tourné l'hiver 1994 dans de magnifique décors: de l'abbaye cistercienne de Fondfroide aux appartements Bordelais. Ce fût une belle rencontre avec Hugues de Laugardière qui m'offre un très joli rôle, dont le parcours est évolutif et où je peux déployer une palette de sentiments incroyables et des apparences physiques multiples.
Pour ce rôle, j'ai appris le piano et je n'ai pas été doublée! J'ai adoré et depuis je me suis mise à jouer, du moins à apprendre!
J'ai pu aussi exprimer mon goût pour la peinture et rependre le pinceau et les toiles préparées par l'artiste Thierry Leproust.


img

Pascale Rocard et Marie France Pisier©nelkaproduction
D'une artiste peintre enjouée et amoureuse, je vais devenir une femme dépressive, culpabilisée par l'accident qu'elle vient de vivre et dont son beau-fils n'y survivra pas.
La peinture me sauvera mais ma soeur, personnage double, jouée par Marie -France Pisier usurpera mon identité d'artiste pour atteindre la gloire.


img
le couple d'artiste dans le film Pascale Rocard et François Bernheim
J'ai retrouvé mon ami musicien: François Bernheim, qui interprète délicieusement mon amoureux dans ce téléfilm et qui fera plus tard les musiques de mes court-métrages.


img
Belle complicité avec Hugues de Laugardière